Categories:

CHROMagar™ Y. enterocolitica

Pour la détection et la différenciation des Y. enterocolitica pathogènes

Références de commande

Veuillez utiliser ces références lorsque
vous contacter votre distributeur local :

Pack de 5000 mL ……..YE492

Inclus : base YE492(B) + supplément YE492(S)

Description

Apparence des colonies

Y. enterocolitica pathogène

Mauve

Y. enterocolitica non pathogène et avec flore annexe (Citrobacter, Enterobacter, Aeromonas etc)

Bleu métallique, inhibé ou croissance limitée

Performances

Parmi les Yersinia, Yersinia enterocolitica est l’un des agents pathogènes d’origine alimentaire les plus courants. Dans plusieurs pays, Y. enterocolitica a éclipsé Shigella et devient comme Salmonella et Campylobacter la principale cause de gastro-entérite bactérienne aiguë. Sa capacité à croître même en température de réfrigération en fait une préoccupation croissante en termes de sécurité alimentaire. Ce germe touche le plus souvent les jeunes. Cependant, seules quelques souches de Y. enterocolitica provoquent une maladie chez l’homme. Ces souches pathogènes appartiennent aux biotypes 1B, 2, 3, 4 et 5, tandis que les souches de biotype 1A sont non pathogènes et répandues dans l’environnement. Le principal animal responsable de maladies liées à Y. enterocolitica, est le porc.

1. Haute spécificité de la couleur mauve :

 

Différenciation claire de Yersinia parmi la flore annexe : La flore annexe, telle que Citrobacter, présente souvent un aspect rouge de type Yersinia sur l'agar CIN, ce qui génère une lourde charge de travail pour des résultats faux positifs. Grâce à CHROMagar™ Y.enterocolitica, cette charge de travail inutile sera éliminée car seules les colonies de Yersinia enterocolitica pathogènes se développeront en mauve.

 

Différenciation colorée de Yersinia enterocolitica pathogène et non pathogène : Dans les milieux de culture traditionnels tels que la glose CIN, les biotypes pathogènes et non pathogènes ont le même aspect. Sur CHROMagar™ Y. enterocolitica, les biotypes pathogènes se développent en mauve, alors que les non-pathogènes se développeront en bleu métallique.

2. Haute sélectivité : réduction de la flore annexe La flore annexe est considérablement réduite sur CHROMagar™ Y.enterocolitica permettant une lecture facile des géloses. Le laboratoire concentrera ses efforts et ses ressources uniquement sur les colonies suspectes qui présentent un réel potentiel pathogène.

Composition

Documents techniques

Pour télécharger le certificat d’analyse, veuillez indiquer votre numéro de lot ci-dessous :





Publications scientifiques